FEMME

Ima portant de la fourrure

Avec Femme, j’ai voulu rendre hommage à la féminité sous tous ses angles. Sur cet album, j’ai repris les succès de grandes dames qui m’ont émue et touchée tant avec leur personnalité qu’avec leurs chansons. Femme, c’est 12 femmes, 12 chansons. C’est la force, la faiblesse, l’amour et la naïveté racontés sur des airs de Jazz, de Soul, de Bossa-Nova et Big Band Orchestra.

Une femme avec toi de Nicole Croisille est la chanson qui a donné le titre à l’album. Cette grande dame a une voix magnifique et le cœur à son image. Cette chanson, cet hymne à la femme, était un must et je la voulais sensuelle. La bossa-nova était la direction idéale pour cette belle mélodie qui raconte ce que toute femme veut.

Nina Simone fait partie de mes favorites. J’adore son assurance, sa désinvolture et sa voix. J’ai choisi My Baby parce qu’elle représente l’amour pur et simple. Celui qui place l’être aimé au centre de notre univers.

Carole King est l’une des plus grandes divas. Elle représente la force tranquille qui m’habite. Will You Still Love Me Tomorrow est l’une de mes chansons préférées sur l’album pour sa vérité et sa naïveté.

Barbara est une grande dame qui a marqué l’histoire par ses chansons, sa manière de les chanter bien à elle et sa grande personnalité… Dis quand reviendras-tu est une chanson qui me bouleverse. J’ai toujours voulu lui donner ma couleur tant elle me parlait. Voilà, c’est fait. C’est aussi celle que j’ai choisie pour le premier vidéoclip de l’album. Regardez-le ici.

Etta James a su laisser sa trace avec sa voix authentique et sa forte personnalité. I’d Rather Go Blind me touchait en blues et je voulais lui donner un autre feeling avec un rythme différent. Alors on a essayé et la magie a opéré.

J’ai découvert Misty Blue de Dorothy Moore en jouant une chanteuse jazz dans la série Casino. En explorant d’autres facettes de ma voix, je suis tombée amoureuse du Soul et du Jazz. Je m’étais promis que je la chanterais encore un jour.

Billie Holiday. Une voix. Une femme. Une histoire. J’ai toujours été fascinée par son mystère et sa voix… Lover Man la représente tellement bien! Le son Jazz, son intensité qui évolue et ce désir inassouvi en font un grand classique. Je devais la mettre sur l’album.

Édith Piaf est, pour moi, la plus grande de tous les temps. Elle est celle qui m’a le plus inspirée. Je chante La vie en rose depuis aussi longtemps que je me souvienne! J’ai toujours voulu l’enregistrer alors ce fut la première sur ma liste.

J’ai toujours adoré la chanson Volare. Quelle fut ma surprise quand j’ai su que Rita Pavone l’avait enregistrée dans les années 50. Je la voulais manouche, qu’elle suive la bulle de La vie en rose, et surtout, qu’elle soit remplie de soleil, car elle est dans ma langue préférée.

J’ai toujours dit que je n’étais pas née dans la bonne époque. J’adore la vieille musique, la romance, les grandes mélodies et j’adore Dalida. J’ai choisi Bambino parce qu’elle me fait immanquablement sourire.

Mes coups de cœur en chanson se font souvent au cinéma. Quand j’ai entendu Hey That’s No Way To Say Goodbye de Roberta Flack, elle m’a ensorcelée. C’était clair qu’elle se retrouverait sur Femme. Miss Flack m’a inspirée à jouer dans une tonalité que je ne suis pas habituée à exploiter. J’ai laissé mon cœur chanter et voilà, il a tout dit.

J’ai aussi découvert Llorando au cinéma. Cette magnifique chanson de Roy Orbison, interprétée par Rebekah Del Rio dans le film Mulholland Drive est celle que je voulais faire en espagnol sur cet album. Je pleure chaque fois que je l’écoute.

Femme, c’est tout ça. Ce sont elles, moi et aussi vous. J’espère que cet album vous fera sourire et qu’il mettra du soleil dans votre cœur.

IMA